Le métavers peut-il sauver notre planète ?

Le métavers peut-il sauver notre planète ?

Avec l’avènement du web3, nous devons nous questionner sur l’utilité du métavers. Ces univers virtuels dans lesquels certains déboursent des sommes folles au lieu de les consacrer à la sauvegarde de la planète. Nous nous sommes forcément penchés sur le sujet, tentant d’apporter quelques réponses.

Mais au fait, c’est quoi le métavers ?

Le métavers est un monde virtuel régulièrement utilisé pour définir la version future d’Internet. Ce terme est une contraction de « meta » et « univers » permettant aux utilisateurs d’interagir dans des environnements virtuels, souvent grâce à la réalité augmentée. L’objectif est de combiner le virtuel au réel.

Nous avons mille fois conté l’accélération et la transition du numérique qui fait évoluer notre rapport au digital. La transition écologique aussi est au cœur de nos préoccupations. D’autant plus ces derniers jours avec le jour du dépassement connu au jeudi 28 juillet… L’écologie et le numérique proposent tous deux une transformation bouleversante du monde actuel.

Alors comment la planète pourrait-elle être sauvée par le métavers ?

Le métavers : une alternative face aux contraintes écologiques

Mark Zuckerberg nous en a fait la promesse lors de ses dernières conférences, le métavers sera le prolongement de tous les éléments de notre vie, dans un univers accessible sur internet.

Alors que cette annonce ravis certains, elle peut en faire fuir beaucoup. Et pourtant, des études montrent que ces nouveaux espaces virtuels peuvent apporter un nouveau souffle à notre planète.

L’empreinte carbone du numérique est estimé à 6% et risque d’être accentuer aux vues des innovations en préparation. Cependant, des chercheurs ont expérimentés plusieurs situations en virtuel puis en physique. Il s’est avéré que chacune des situations expérimentées en physiques étaient plus coûteuses en empreinte carbone que celles dans le métavers.

Et si rester dans notre salon et organiser des conférences, des voyages, ou même pratiquer du sport en virtuel était alors la solution pour laisser respirer la nature ?

Nous avons déjà expérimenté cela lors du confinement et nous étions surpris de découvrir comment la nature est revenue à sa vie.

C’est d’ailleurs la pandémie qui a largement accélérer le potentiel du métavers. Certains experts affirment que ces innovations sont un merveilleux moyen d’envisager le futur.

Conclusion 

Nous assistons depuis quelques années à une révolution digitale nous transportant du territoire physique vers l’espace virtuel. D’un autre côté, nous savons l’urgence de notre planète, mise à mal du fait de nos activités (surpopulation, surconsommation, surexploitation, …).

Alors sommes-nous en train de vivre la mutation de notre espèce pour la protection de la planète ?

Partager cet article

Nous contacter
Adresse : 89 Boulevard Pereire, 75017 Paris

Formulaire

Parlons-nous !